samedi 16 mai 2015

Berlin l’enchanteur


Cétait un beau voyage et, surtout, un beau concert. En voici, tout dabord, le défilé en images. Le temps me manquant cruellement, je promets de réapparaître tout au long de la semaine pour ajouter les textes et légendes qui éclaireront, par petites touches successives, les quelques photos sélectionnées ici. En attendant, donc, de revenir en détail sur Emma und Eginhard, le chef-dœuvre opératique de Telemann selon René Jacobs, je vous mets dabord en compagnie dun entretien passionnant réalisé par Grégory dHoop à qui le chef gantois confiait cette phrase qui sonne si juste et qui sera aujourd’hui  comme une entrée en matière : « À Paris, il n’y a pas cette même ouverture d’esprit que j’aime tant ici à Berlin.»