dimanche 2 juin 2013

Le Museum für Angewandte Kunst de Francfort

De l’extérieur, je trouvais qu’il y avait comme un air de famille avec le Getty Museum. Et de fait, je n’allais pas tarder à apprendre que c’était Richard Meier, le célèbre architecte new-yorkais, qui avait réalisé ce splendide bâtiment, situé dans les jardins de la villa Metzler, en bordure du Main. Nous y sommes restés trois bonnes heures, pendant qu’il pleuvait des cordes, à découvrir les collections européennes, mais aussi islamiques et asiatiques. Un musée absolument désert, comme pratiquement tous les musées allemands (le Städel, la veille, n’était guère plus rempli), alors qu’il possède largement de quoi satisfaire les estomacs les plus vaillants, avec sa cafeteria à l’étage, mais aussi son restaurant du rez-de-jardin, qui propose un assortiment de gâteaux, tous plus délicieux les uns que les autres, à des prix raisonnables, c’est-à-dire non-parisiens (comptez 3,50 euros au maximum la part de gâteau). Alors, quand je pense aux infâmes pâtisseries auxquelles sont malheureusement condamnés tous les visiteurs du Grand Palais, je rigole doucement quand on me parle de la soi-disant gastronomie française... Et si je changeais de titre de blog ? Frankfurters do eat better, ça sonne bien non ?

1. La vue du musée depuis les jardins. 2. Après l’orage. 3. Le grand escalier. 4-8. Le premier étage. 9. Les publicités coréennes. 10. Le second étage. 11. La cafeteria. 12. La pausé café (délicieux cheese cake). 13. Le cabinet des estampes japonaises. 14. La salle des mangas. 15. Le dernier étage. 16. Les gâteaux du restaurant du musée, le lendemain (de loin, les meilleurs gâteaux de Francfort).

samedi 1 juin 2013

Le Städel Museum

1. L’entrée du Städel. Section des Maîtres anciens. 2. La salle de la peinture flamande. 3. Jan Davidsz. de Heem, Nature morte (détail). 4. Peinture hollandaise du XVIIe siècle. 5. Rembrandt, L’Aveuglement de Samson (détail). 6. Vermeer, Le Géographe. 7. Visiteur se donnant les moyens de sa contemplation. 8. Tiepolo, La Continence de Scipion (détail). 9. Botticelli, Vierge à l’enfant avec saint Jean-Baptiste enfant (détail). 10. Bellini, Vierge à l’enfant avec saint Jean-Baptiste (adulte cette fois !) et sainte Elisabeth (détail). 11. La signature toujours très visible du maître. 12. Pérugin et Raphaël, Vierge à l’enfant avec saint Jean-Baptiste. 13. Salle des peintures italiennes (suite) : Guercino (Vierge à l’enfant) et Canaletto (Vue de la lagune et de San Marco). 14-15. Le même tableau, vu d’un peu plus près. 16. Fritz von Uhde, À la fenêtre. 17. Charles-François Daubigny, Le Verger (détail). 18. Claude Monet, Le Petit déjeuner. 19. Otto Freundlich, Ascension. 20. Max Klinger, Portrait d'une Romaine assise sur un toit. Au loin, la Dalila de Max Liebermann. 21. Lovis Corinth, Le père de l’artiste à son chevet (détail de la nature morte sur la chaise). 22-23. La nouvelle section d’art contemporain du Städel. 24. La même section, au-dessus du plafond.